Partagez                       |                                     
                                                                                                                                                                                                                                 
                                                                                 
                 

« Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa

             
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
     
AuteurMessage
                                                     

                                 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

                                            
image :
                                            
J'ai déposé mes valises à Clipperton le : 13/02/2017
                                            
Messages : 35
                                            
J'ai : 30 ans
                                            
Sur l'île tu me trouveras : Dans mon bureau
                                            
Un peu plus sur moi : Je suis un homme que l'on dit très mystérieux, je parle que rarement de la propre vie.

J'ai un penchant très particulier, je m'adonne a un sport que pas tout le monde peut comprendre et envisager.

J'adore la domination, lorsque je domine je me sens fort, puissant, comme si rien ne pouvait m'atteindre.
                                            
Emploi : PDG
                                            
       

             
                                                                                                                                               
MessageSujet: « Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa  Mer 15 Fév - 17:47                               
                 
             
                                  
                   


« Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. »


Deux jours, seulement deux jours ce sont écroulés depuis ma rencontre avec cette jeune femme si attirante. J'étais là dans ma voiture, lorsque soudain mes yeux tombèrent sur elle. J'en garde encore le souffle coupé. Elle était si belle, si naturelle, elle avait tout simplement tout pour plaire ou du moins pour me plaire. Elle remplissait soigneusement les qualités physique que je recherche chez une femme. Un homme s'approche d'elle, certainement son petit-ami. Tout en me faisant discret, je les observais. Elle n'avait pas l'aire très ravis d'être a ces côtés. Je l'entendis le repousser à plusieurs reprise mais hélas, il continua. Arrivé de nul part, je m'étais mis entre la jeune femme et lui. " Je crois qu'elle as était assez claire, elle t'as dit non ! " Lui avais-je dit en le poussant légèrement pour qu'il parte, chose qu'il fis sans aucun problème. Mes yeux se posèrent de nouveau sur cette belle inconnus. " Vous devriez faire plus attention Mademoiselle ! " Lui dis-je d'un ton autoritaire. Je reprit aussi tôt la route.

Depuis deux jours sont passés, deux jours a pensé à elle et seulement à elle. Elle m'obsède. Après avoir fait quelques recherches à son sujet j'appris qu'elle travaille dans un bar. Cette idée ne me convenait pas, bien trop dangereux pour une femme de son gabarie... Une fois mon service terminé je décide de me rendre au bar le plus rapidement possible. Il était hors de question que je l'a sache en danger. Une fois devant le bar, je laissa échappé un léger soupire avant d'entré à l'intérieure. Les bars ce n'est pas vraiment ma tasse de thé, ils sont souvent mal fréquenter.

Bonsoir, deux coupes de champagnes s'il vous plait.

Lui dis-je en la regardant droit dans les yeux. La voir dans ce bar me dérange terriblement. Ce n'est pas un endroit pour elle, je le sais. Elle m'a l'aire si fragile, mystérieuse, mais pourquoi c'était-elle retrouver ici. Les coupelles en mains, je lui en offrit une.

En espérant ne plus avoir besoin de vous secourir Mademoiselle Gatling !  


Lui annonce ai-je tout en levant mon verre. Grace a son petit badge je connais à présent son nom. Mon regard n'avait pas bouger d'un poile. Il était toujours aussi mystérieux avec une pointe de désire.

CREDITS FICHE: ATHENA
                                      
                                    
                               
     
        Revenir en haut Aller en bas                 
                                                     

                                 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

                                            
image :
                                            
J'ai déposé mes valises à Clipperton le : 14/02/2017
                                            
Messages : 25
                                            
Sur l'île tu me trouveras : Derrière le comptoir du bar où je travaille, ou en train de faire le service et souvent seule malgré les hommes qui tentent de me draguer
                                            
Un peu plus sur moi : Je suis arrivée sur l'île il y a maintenant environ 1 an, soit durant l'année 2016 pour la simple et bonne raison que ma vie sur le continent Américain, soit aux USA ne me convenait plus, c'était une vie dépourvue de sens à mes yeux, une vie qui était désormais sans aucune attache.
♧ Il y de choses importantes dans la vie mais je pense que "Aimer c'est donner mais aussi recevoir" est vraiment l'une des choses les plus importantes. ♧ Mon passé ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs à vrai dire mais s'il faut vraiment répondre à la question, je dirai que c'est peut-être le jour où j'ai pris conscience de mon médaillon autour du cou, le jour où j'ai été assez grande pour me rappeler que je l'avais autour du cou. Depuis, je l'ai chaque jour pendu à mon cou, comme s'il était devenu sacré même si je ne sais pas d'où il vient exactement. ♧ J'ai grandi au sein de parents qui ne m'aimaient pas, qui faisaient comme si je n'existais pas ♧ J'ai appris très vite à me débrouiller par moi-même ♧ J'ai failli être violée deux fois ♧ Je suis encore vierge
                                            
J'ai : 23
                                            
Emploi : Serveuse dans un bar
                                            
       

             
                                                                                                                                               
MessageSujet: Re: « Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa  Mer 15 Fév - 19:31                               
                 
             
                                  
                   
« Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglé par le sien
Depuis qu'elle bossait comme serveuse, Atéa était habituée à ce que le hommes tentent de la charmer, voire de la séduire, voire carrément la draguer. Et à chaque fois, qui que ce soit, elle ne répondait aucunement aux avances de personne. Elle avait vraiment trop peu confiance dans les hommes pour leur laisser entrevoir ne serait-ce qu'une parcelle d'elle, que ce soit son anatomie ou son tempérament. Déjà quand elle avait commencé dans ce boulot-là alors qu'elle avait 15 ans, certains hommes avaient plus ou moins tenté de la séduire mais comme elle était mineure, ça n'avait pas été bien méchant. Mais la majorité venant, les années passant, ça avait été un peu plus fréquemment, pas tous les hommes non plus, pas à chaque fois non plus, et heureusement pour elle. Elle n'en était pas non plus venue à raser les murs pour éviter ce genre de trucs quand elle sortait de son boulot mais elle n'hésitait pas à demander à une collègue de boulot si elle pouvait partir avec elle. Cela, c'était quand elle était à Miami.

Mais ici depuis qu'elle était sur l'île de Clipperton, ça avait un peu changé. Le bar était assez grand, pas mal d'employés, aussi bien serveurs que serveuses dedans et bien qu'il y ait souvent beaucoup de clients, cela se passait en général assez bien pour Atéa. Son patron, environ la cinquantaine, l'avait d'ailleurs un peu pris en affection, et était très gentil avec elle, ne cherchant aucunement à la séduire. Ouf ! Et aussi paradoxalement que ça puisse paraître, ici, on cherchait moins à la séduire que du temps où elle faisait le même métier à Miami. Mais il arrivait malgré tout que ce soit le cas.

Et la dernière en date pas plus tard qu'il y a deux jours, alors qu'elle était en train de rentrer chez elle tranquillement. Elle ne vivait pas très loin du bar, à quelques rues à vrai dire. Mais alors qu'elle allait tourner dans la dernière rue à droite pour aborder la sienne, elle se fit aborder par un homme qu'elle reconnut pour être un client assez régulier du bar. Le client l'aborda, se mettant à la draguer mais Atéa le repoussa à plusieurs reprises. Mais lui insistait. Elle commençait à en être vraiment agacée et se demandait comment elle allait faire pour s'en débarrasser quand subitement un homme surgit et intervint auprès du client et d'elle-même en disant qu'elle avait dit non et qu'elle avait été claire. Le client du bar n'insista alors plus et s'en alla. L'homme venu à son secours lui dit qu'elle devrait faire plus attention. Elle allait répondre qu'elle n'y était pour rien et également remercier cet homme mais elle n'en eut pas le temps car aussitôt, il repartit comme il était venu.

Et aujourd'hui, comme tous les jours, la jeune femme avait donc commencé son service en milieu d'après-midi et avait complètement oublié l'épisode de deux jours auparavant, le patron ayant fait le reste du temps même si quand elle était là, il n'était jamais loin, autant pour la chaperonner un peu que pour l'aider si nécessaire.
Et présentement, il y avait bien une quinzaine de personnes dans le bar qui n'était pas plein non plus mais qui était assez bruyant. La soirée commençait, Atéa vit un homme rentrer et le reconnut aussitôt. L'inconnu....L'inconnu qui lui était venu en aide dans la rue deux jours plus tôt. Comment avait-il su qu'elle travaillait ici ? Celui-là était-il aussi comme tous les autres ? Prenant sur elle, elle s'avança vers lui afin de prendre sa commande

   ▬ Bonsoir Monsieur ! D'accord, je vous amène ça de suite !

   2 Coupes de champagne ? Il voulait commencer d'arroser une soirée cet homme-là ? Et comment était-il arrivé ici ? Etait-ce seulement le hasard ? Pourquoi était-il venu là deux jours après qu'un mec ait cherché à la draguer dans la rue et après l'avoir secouru ? Qui était-il donc ? Atéa commençait à avoir peur elle devait bien se l'avouer mais elle prit sur elle et une fois les deux coupes de champagne remplies, elle retourna donc vers le client les attendant. Cela avait pris 2-3 minutes à peine. Les posant sur la table, elle reprit la parole, se mettant à sourire sincèrement même si c'était un peu timide

▬ Voilà !

Levant les yeux, elle regarda l'homme et très timidement reprit à nouveau la parole

▬ Je voudrais vous dire merci pour l'autre jour. Vous...vous avez filé je n'en ai pas eu le temps. Com...comment savez-vous que je travaille ici ?

Quant au fait qu'il sache son nom de famille elle n'en était pas du tout étonnée, vu que son Prénom et son Nom était écrit sur son badge qu'elle portait en tant que serveuse. Elle pouvait s'accorder un petit moment pour parler à cet homme venu à son secours, le patron ne lui en voudrait pas.


Code de Pride Epicode
                                      
                                    
                               
     
        Revenir en haut Aller en bas                 
                                                     

                                 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

                                            
image :
                                            
J'ai déposé mes valises à Clipperton le : 13/02/2017
                                            
Messages : 35
                                            
J'ai : 30 ans
                                            
Sur l'île tu me trouveras : Dans mon bureau
                                            
Un peu plus sur moi : Je suis un homme que l'on dit très mystérieux, je parle que rarement de la propre vie.

J'ai un penchant très particulier, je m'adonne a un sport que pas tout le monde peut comprendre et envisager.

J'adore la domination, lorsque je domine je me sens fort, puissant, comme si rien ne pouvait m'atteindre.
                                            
Emploi : PDG
                                            
       

             
                                                                                                                                               
MessageSujet: Re: « Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa  Mer 15 Fév - 23:49                               
                 
             
                                  
                   


« Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. »


Il était rare, très rare de me voir dans un bar. Je n'avais pas l'habitude de ce genre d'endroit. Vous savez ces endroits où les gens aiment ce soûler, draguer, voir même se droguer. Ils étaient très peu pour moi. Je préférais de loin passer ma soirée chez moi, sur mon yacht, ou encore dans une soirée réputé. Des endroits où le luxe, la classe et la beauté sont de mise, des endroits où je m'y sens tout simplement à l'aise. Ici, dans ce bar je ne me sentais pas vraiment à ma place. Mon regard balaya la salle qui n'était pas pleine, mes yeux se posèrent sur un groupe d'amis, des hommes, des jeunes. Rien qu'en voyant leur façon de faire il n'était pas compliqué de deviner leurs intentions. Je sorti assez rapidement de mes pensées lorsque j'entendus Atéa parler. Elle m'avait l'air peu rassuré, méfiante et elle avait raison.

Je pris ma coupe de champagne entre mes doigts, la leva afin de trinquer avec elle. A ce moment même mon regard se fonda dans le siens. Elle avait des yeux magnifiques, éblouissant, déstabilisant. Lorsqu'elle prit de nouveau la parole, un sourire se créa sur le coin de ma bouche.

Je voudrais vous dire merci pour l'autre jour. Vous...vous avez filé je n'en ai pas eu le temps. Com...comment savez-vous que je travaille ici ?

Comment je savais qu'elle travaillait ici ? Je ne lui répondis pas tout de suite. Je pris le temps de boire quelques gorgées de ma boisson avant de reprendre la parole. Non, je ne comptais pas lui avouer avoir fait des recherches à son sujet. Elle risquait de prendre la fuite et ce n'était pas mon but.

Je vous en pris. On s'est rencontré devant ce bar, je me suis simplement dit avec un peu de chance je la retrouver ici. Apparemment j'ai bien fait, la chance m'a souri.  

J'espérais que mes explications allaient lui suffire. Ma version tiens bien la route. Assis devant le comptoir mes yeux n'arrivaient à regarder autre chose que sa personne. Je ne pouvais y résister. Elle fut interrompue par un client, mes yeux resta figés sur eux. Il faisait partie de cette fameuse bandes de types qui ne m'inspiraient pas un brin confiance. Plus je l'entendais lui faire la conversation plus mon regard s'assombrissait. Cependant, j'attendis sagement qu'elle revienne à moi.

Je ne vous ai jamais rencontré au paravent, vous êtes ici depuis peut ? Puis votre nom de famille, votre accent, vous n'êtes pas Française ?!  

J'avais ce besoin d'en savoir plus à son sujet. Je voulais déjà avoir le contrôle sur elle, tout connaître de sa vie, mais surtout je mourais d'envie de faire d'elle une femme heureuse. Son visage été marqué par la tristesse, la peur, le manque de confiance. Avec le temps, les années, mais surtout avec beaucoup d'entrainement je suis parvenus à arriver à lire les personnes qui m'entourent. Je comptais bien me servir de mes talents sur elle.

Je n'aurais jamais imaginé vous voir travailler ici Mademoiselle Gatling,  vous méritez tellement mieux !    

Elle m'avait l'air d'une femme intelligente, avec d'énorme qualités alors pourquoi ce retrouvait-elle dans un tel endroit ? Elle était différente des autres serveuses, elle n'était pas comme toutes ses femmes qui travaillent dans le monde de la nuit. Elle n'était pas vulgaire, au contraire elle était très simple, naturelle. Elle n'était pas aguicheuse, elle était plutôt du genre à fuir les hommes qui l'entourent. Alors, pourquoi était-elle ici ? Je ne comprenais pas, chose qui a le dont de m'énerver.




CREDITS FICHE: ATHENA
                                      
                                    
                               
     
        Revenir en haut Aller en bas                 
                                                     

                                 
avatar

Voir le profil de l'utilisateur

                                            
image :
                                            
J'ai déposé mes valises à Clipperton le : 14/02/2017
                                            
Messages : 25
                                            
Sur l'île tu me trouveras : Derrière le comptoir du bar où je travaille, ou en train de faire le service et souvent seule malgré les hommes qui tentent de me draguer
                                            
Un peu plus sur moi : Je suis arrivée sur l'île il y a maintenant environ 1 an, soit durant l'année 2016 pour la simple et bonne raison que ma vie sur le continent Américain, soit aux USA ne me convenait plus, c'était une vie dépourvue de sens à mes yeux, une vie qui était désormais sans aucune attache.
♧ Il y de choses importantes dans la vie mais je pense que "Aimer c'est donner mais aussi recevoir" est vraiment l'une des choses les plus importantes. ♧ Mon passé ne m'a pas laissé beaucoup de souvenirs à vrai dire mais s'il faut vraiment répondre à la question, je dirai que c'est peut-être le jour où j'ai pris conscience de mon médaillon autour du cou, le jour où j'ai été assez grande pour me rappeler que je l'avais autour du cou. Depuis, je l'ai chaque jour pendu à mon cou, comme s'il était devenu sacré même si je ne sais pas d'où il vient exactement. ♧ J'ai grandi au sein de parents qui ne m'aimaient pas, qui faisaient comme si je n'existais pas ♧ J'ai appris très vite à me débrouiller par moi-même ♧ J'ai failli être violée deux fois ♧ Je suis encore vierge
                                            
J'ai : 23
                                            
Emploi : Serveuse dans un bar
                                            
       

             
                                                                                                                                               
MessageSujet: Re: « Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa  Jeu 16 Fév - 12:07                               
                 
             
                                  
                   
« Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglé par le sien

Atéa ne savait que faire cela, être serveuse dans un bar. Elle n'avait jamais songé à faire autre chose même si elle aurait préféré faire un autre métier que celui-là, non pas à cause des conditions de travail mais parce que dans ce genre de métier, être une femme est parfois risqué. Et la jeune femme en avait d'ailleurs fait les preuves plusieurs fois depuis qu'elle travaillait en tant que serveuse et la dernière fois pas plus tard qu'il y a deux jours.
Mais que faire de sa vie quand on arrêté l'école à 11 ans, quand on a juste appris à être autonome et indépendante parce qu'on y a été obligé et non pas parce qu'on a été éduqué pour être amené à cela ? Atéa s'estimait même heureuse de son sort vu son passé en fait, car elle pourrait être encore dans la rue ou bien pire avoir finie violée au moins une fois. Alors que non, tout ce qu'elle avait vécu lui faisait avoir une peur bleue des hommes et lui avait appris à s'en tenir éloignée.

Ce n'est qu'en voyant l'homme lever la coupe de champagne et montrer qu'il voulait trinquer avec elle qu'elle comprit que la 2ème coupe était pour elle. Mais pourquoi ? Que voulait cet homme d'elle ? La faire boire pour agir comme les autres ensuite avec elle ? On ne lui avait jamais fait encore celle-là ! Car même si Atéa n'avait à vrai dire jamais bu d'alcool, elle savait très bien les ravages que cela pouvait avoir sur le corps humain, sa mère en étant un très bon exemple.

  ▬ Je....C'est pour moi ?

Mince ! Quelle cruche d'avoir dit cela ! Ça paraissait assez évident comme ça, non ? Voilà que maintenant elle se couvrait de ridicule en plus du fait d'avoir certainement montré sa timidité à cet homme encore inconnu.

  ▬ Je....je n'ai jamais bu d'alcool encore

Et bien sûr encore moins de champagne, boisson à bulles et apparentée aux fêtes, ce que ne connaissait en aucun cas la jeune femme. Faire la fête ? C'était quoi ça ? Aucune idée ! Mais elle allait passer pour quoi désormais ? Pour une fille jamais sortie de chez elle ou sortant d'un couvent ou quoi encore ? Mais voilà, Atéa ne voit pas pourquoi elle aurait menti en quoi que ce soit, le mensonge ne faisant pas partie de son vocabulaire.

  ▬ Je suis ici depuis environ un an. Et je viens de Miami. Pourquoi m'offrir du champagne ? En quel honneur ? Et vous êtes qui ?

Que de questions posées en peu de temps à cet homme. Qu'est-ce qu'il en savait du fait qu'elle méritait mieux ou pas ? Elle se mit à le regarder un peu plus en détail mais de façon tout à fait normale. Elle put ainsi déceler qu'il avait l'air assez sûr de lui, à peu près autant que ce qu'elle était peu sûre d'elle et des autres, ce qui n'était pas peu dire. Elle pouvait aussi entendre à ses paroles qu'il avait l'air déterminé. A le voir là comme ça, elle se disait que cet homme ne devait pas mettre souvent les pieds dans un bar, se fiant à son attitude pour cela, mais elle pouvait se tromper. Mais depuis qu'elle bossait comme serveuse, elle avait pu déceler que les gens habitués à fréquenter ce genre de lieu étaient rarement du genre de cet homme dont un certain charisme émanait de lui et qui était plutôt mignon. Mais la beauté physique ne fait pas tout, bien au contraire ! Atéa avait parfois appris à ses dépens qu'on peut être beau et complètement c.... ! De plus, la beauté physique n'est que subjective. Alors que la beauté mentale c'est le vrai de la personne, ce qui émane d'elle, ce qui ressort vraiment de quelqu'un.

Elle était toujours debout face à la table où cet homme était assis, ayant pris la coupe de champagne qui lui était destinée sur la table mais n'ayant pas encore commencé à en boire, d'abord parce qu'elle n'en avait jamais bu bien sûr mais également parce qu'elle se demandait vraiment pourquoi cet homme avait demandé deux coupes de champagne et lui en offrait une.

Code de Pride Epicode
                                      
                                    
                               
     
        Revenir en haut Aller en bas                 
       
Contenu sponsorisé
                                             

                                 



                                            
       

             
                                                                                                                                               
MessageSujet: Re: « Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa                                 
                 
             
                                  
                   
                                      
                                    
                               
     
        Revenir en haut Aller en bas                 
                                                                                 
« Mon propre sourire est faible, car je suis aveuglée par le sien. » Atéa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
     
                  
Page 1 sur 1
                             
                                                                   
Sujets similaires
-
     
               » Quels glucides à faible IG privilégiez vous ?
               » LUMINOSITE CLIGNOTANTS FAIBLE
               » batterie plus faible
               » courant charge alternateur faible...
               » 1.3CDTI => démarreur faible
            
                             
                      
            
                                                                                       
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
                                                                                                                         
All of you :: Nom de l'image :: LES RUELLES :: Rue des bars-
       
     
                                                       
                    
                                            Sauter vers: